Témoignage d'un frère d'Oumm Al Bouaghi

Calendar 16 Témoignage réalisé en aout 2016 à Oumm Al Bouaghi [Algérie]

bollPrésentation générale 

Où as-tu fait la hijra (pays et ville) ? Depuis combien de temps ?
J’ai fait ma hijra dans un petit village de la wilaya d’Oum el bouaghi à l’est de l’Algérie (à côté des wilayat de Constantine, Tebessa, Khenchela, Guelma). J’y suis resté 2 années al hamdulilah.
Depuis le début de l’année scolaire je me suis installé à Alger suite à une proposition de travail.
 
Es-tu originaire de ce pays ? Si non, de quel pays ?
Ma femme et moi sommes originaires de ce pays. Comme beaucoup, nous sommes nés en France, avons vécu en France toute notre vie. On faisait un voyage en Algérie tous les 2 ans ou moins, et c’est à cela que s’arrêtait notre conception (bien faussée) du pays.
 
As-tu fait la hijra seul(e) ou avec d'autres personnes ?
Je suis parti avec ma femme.

bollSe préparer à la hijra

Pourquoi avoir choisi ce pays ?
C’est tout naturel : il s’agit de notre pays d’origine (moi et ma femme), celui où nos parents sont nés et où nos grands-parents résident encore. Ce choix a énormément de bienfaits : non seulement nous sommes facilités dans l’administration lors des voyages, des douanes, du travail et autres, mais nous préservons également les liens de parenté (et qui nous dira leur valeur auprès du Très-Haut). Également, c’est une culture qui nous a plus ou moins été transmise par nos parents et qui facilite la transition ,et avec cela une langue arabe aussi.

Bien entendu, on ne peut négliger le côté science religieuse qui berce le pays, et le fait que les algériens soient des personnes qui, dans l’ensemble, n’ont aucun problème avec les gens de la Sounna. Bien au contraire, ils sont très demandeurs de science et cherchent souvent à comprendre nos choix (en particulier le choix d’avoir quitté la France).

L’Algérie d’aujourd’hui n’a RIEN A VOIR avec l’Algérie que nos parents ont connu ! 

Comment as-tu préparé ta hijra ?
Voici l’un des points clés de la hijra selon moi : la préparation. C’est pourquoi je compte développer la question du mieux que je le peux parce qu’elle est plus qu’essentielle. De mon expérience, c’est également un point sur lequel les gens n’ont pas ou peu d’informations concrètes.

Comment s’est-on préparé ? La hijra c’est un grand mot. Et un acte bien plus grand encore. Il est rare de passer un jour sans avoir un nouveau témoignage, un cours, un statut Facebook ou une nouvelle page qui parle de ça ! C’est devenu presque un phénomène de mode.

Voici donc ma vision de la chose : Ce n’est pas un déclic, un beau matin de Dimanche que la révélation de la hijra apparaît dans le cœur. Et qui fait que ça y est, vous êtes prêts à quitter votre confort européen pour rejoindre une terre qui est complètement différente à tous les points de vue.

Tout cela demande avant tout une intention ferme. Une intention qui se concrétisera en détermination et actes concrets. Cette intention est précédée par une science. Pour pouvoir avoir cette intention véridique dans la hijra, il faut comprendre pour quoi et surtout pour QUI on effectue cette œuvre. Il faut donc se documenter, lire, rechercher, écouter et questionner les personnes de science (et pas les gens de la masse qui n’apporteront que des arguments mondains alors que cette œuvre est une œuvre religieuse et un acte d’adoration) au maximum.

Ensuite, il va falloir faire cette même démarche de recherche mais en se focalisant sur le pays où vous souhaitez vous installer. N’hésitez pas à questionner sur tout et à entrer en contact avec des gens sur place. Pour l’Algérie, il y a des forums et des groupes Facebook et Télégram qui ont énormément d’informations concrètes et utiles sur l’Algérie et qui sont mises à jour (vous n’aurez pas l’avis de la personne de la masse restée 20 ans en France et vous parlant de l’Algérie de 1980 par exemple).

Une fois votre cœur plein de détermination et avec suffisamment de science pour comprendre cet acte, il va maintenant falloir changer. Changer… Changer ses habitudes, changer son alimentation (ce point est vraiment important parce que nous sommes vus comme « insupportables » à cause de nos caprices et nos « manières » et ce même par les étudiants en science wallahu al mousta’ân). Ses dépenses, ses caprices, et ses ADORATIONS : il faut ENTRETENIR votre foi et être constamment dans l’apprentissage. (Prières en groupes, cours, œuvres de bien, piété filiale sont des idées pour s’améliorer au quotidien) Je n’ai pas besoin d’élaborer ce point car les savants font cela constamment.

Perdez cette habitude européenne s'il vous plaît de tout critiquer. Que ce soit le pays, le gouvernement, les gens, les comportements, la nourriture, les coutumes, les infrastructures, etc. C’est un des pires défauts que les mouhâjiroune et/ou non mouhâjiroune ont, et c’est difficilement supportable. Apprenez plutôt à être satisfaits de ce qui est devant vous ou dans vos poches et remerciez Allâh. Pour l’anecdote, j’ai croisé aujourd’hui un frère à qui je donnais des cours et qui travaillait dans les hydrocarbures dans le désert. Il avait une très bonne situation al hamdulilah. Il est tombé d’une installation de forage sur le dos, cela a touché sa moelle épinière et il a perdu l’usage de ses deux jambes. Il est sur une chaise roulante à l’heure où je vous parle. C’est un jeune de mon âge. Pourtant quand je l’ai vu, il n’a cessé de sourire et de me rappeler que c’est le destin décrété et qu’il y a en cela un bien, et qu’il n’est pas le plus à plaindre !! Et c’est une personne dite de la masse. La morale est qu’al hamdulilah nous devons nous satisfaire et cesser de nous plaindre.

Pour finaliser votre préparation, il faut (toujours selon ma vision des choses – je n’impose rien à personne) se fixer un ou des OBJECTIF(S) concret(s). En voici deux :
- Argent : De combien ai-je besoin pour partir et en combien de temps je peux les avoir ? (Les savants donnent plus de détails sur le montant pour faire la hijra qui équivaut à moins qu’un hajj). Selon moi, et cela ne reste que mon avis d’après mon expérience, il vous faut le prix du BILLET (variable selon les saisons) et UN AN de loyer si vous n’êtes pas propriétaires ou si vos parents n’ont pas construit. Plus concrètement encore, à Alger 5000€ vous suffiront largement pour la première année (2500€ loyer – 2500€ vie). Dans ma wilaya et d’autres, 3000€ vous suffiront pour l’année. (et cela bien sûr, dépend de chacun et de chaque cas…d’où le travail sur soi-même au préalable).
- Temps : Quand est-ce que je pars ? Je me donne 3 mois ? 6 mois, 8 mois? 1 an ? (en 1 an on peut mettre suffisamment de côté et travailler, et entretenir sa foi raisonnablement pour partir. Je parle d’un cas commun, pas des cas particuliers)
Ces deux facteurs sont généralement les plus décisifs. Sans objectifs concrets et réalisables, la hijra ne demeurera probablement qu’un simple mot sur votre bouche.

** Si vous êtes mariés :
L’intention doit être commune. Vous ne partez pas seul(e). Soyez donc miséricordieux l’un envers l’autre, soutenez-vous et patientez. Avancez ensemble et patientez. Des épreuves il y en aura, que ce soit en terre non musulmane ou en terre d’Islam. Soyez prêts à les prendre comme elles viennent et remerciez Allâh de ne pas être dans pire situation. L’union fait la force, ne l’oubliez pas.


bollRejoindre le pays d'émigration

Comment as-tu rejoint ce pays ? 
Nous avons rejoint ce pays en voiture et par bateau. Contrairement à beaucoup, nous n'avons pas fait Marseille – Alger (à cause du prix) mais Gènes (Italie) – Tunis (Tunisie). La route n’est pas plus longue, mais le prix est généralement divisé par 3.

Par exemple: Quand je suis parti en 2014, début septembre le prix ALLER seulement Marseille – Alger (voiture, cabine 2 personnes) était aux alentours de 1300€. En Italie, j’en ai eu pour 375€. Il n'y a pas photo.

Je ne vous cache pas qu’au port de Tunis, en étant un couple suivant la Sounna, vous devrez sûrement passer par une fouille du véhicule, patienter aux douanes (on m’a retenu 5 heures dans un bureau) et passer un interrogatoire. Rien de méchant, il faut seulement patienter car ce sont des démarches de sécurité. Soyez sincères envers Allâh puis envers Ses créatures, et vous n’aurez rien à craindre.

1000€ d’économies pour quelques heures de patience, ce n’est pas négligeable lorsque l’on fait la hijra.
 
Quel est le moyen le plus sûr et le moins cher pour rejoindre ce pays ?
Le moyen le plus sûr c’est sûrement l’avion. Je ne vois pas forcément moins de sécurité dans un bateau wallâhu a’lam.
Le moins cher ça dépend. La plupart des gens veulent prendre pas mal d’affaires avec eux donc le bateau est le meilleur moyen. Pour ceux qui ont pas ou peu d’affaires l’avion fera l’affaire c’est sûr!
Il ne faut pas oublier qu’à partir de 6 mois il faut sortir le véhicule…

bollInstallation

Dans quel type de logement habites-tu ?
Depuis peu, je suis dans un appartement mais pendant deux ans j’étais dans la maison de mes parents al hamdulilâh. Je connais des frères qui ont une maison familiale mais qui n’est pas forcément en ville ou proche des grandes villes. Ils ne souhaitent pas y aller ou trouvent des raisons pour ne pas y aller et se ruinent à la capitale puis finissent par rentrer ou s’endetter lourdement. Ne négligez pas le fait que cela vous apporte l’agrément et la satisfaction de vos parents. Prenez-le comme une étape simplement, mais pas une destination finale.

Mes frères, mes sœurs, patientez. Sachez qu’en Algérie si vous avez un toit et un travail, vous êtes dans une ni’mah. Ajoutez à cela des cours réguliers, al hamdulilah. Patientez donc si vous avez une maison le temps de vous faire à la vie et aux personnes, le temps d’apprendre comment le pays fonctionne, wallahu a3lam. Par expérience, j’en ai vu beaucoup s’empêcher de faire la hijra parce qu’ils voulaient tout de suite louer à la capitale ou acheter. En France, on ne pense même pas à acheter mais une fois ici, on veut une maison illico presto. Remettons-nous en question et revenons à la niya de la hijra, pourquoi, et pour qui.

Comment s'est passé ton installation (vie au milieu des habitants, relation avec le voisinage) ?
Extrêmement bien ! On avait énormément d’appréhensions sur les gens, la famille sur place et le voisinage (pour les Algériens, nous sommes des « migri », des immigrés qui ont forcément la belle vie et si en plus vous êtes dans le dine, c’est le jackpot). Contre toute attente, cela s’est très bien passé, on a été très bien accueilli. Aussi, je connaissais beaucoup de gens au village, du fait que je venais presque tous les 2 ans donc ça facilite forcément. Pour ma femme qui n’est pas du tout de ce coin du pays, la transition a été très facilitée par les gens sur place et ma famille. Sachez simplement que les relations changeront avec le temps : les premiers mois sont vus par les gens et même par nous-mêmes comme des sortes de « vacances » mais quand les gens comprennent que votre choix est très sérieux, les comportements peuvent être amenés à changer. Une chose est sûre, la crainte d’Allâh dans vos relations avec tous sera la clé de la réussite.

Si vous n’avez pas de famille, recherchez une ou deux personnes pieuses locales inshâ Allâh et ne soyez pas qu’entre ‘mouhâjiroune’ (surtout sur Alger). Surtout si vous souhaitez avancer dans la langue arabe. Pareil pour l’épouse et Allâh sait mieux.

Quelle(s) difficulté(s) as-tu rencontré ?
Il faut apprendre à bricoler et à se débrouiller en Algérie. Ne pas avoir peur de toucher à tout quand l’occasion se présente, même si cela n’a rien à voir avec votre formation de base.

Sinon j’ai rencontré des difficultés avec mon véhicule. Sortir tous les 6 mois n’est pas une mince affaire. J’ai beaucoup d’anecdotes en tête mais sachez simplement que le véhicule c’est bien au début pour dépanner mais ça devient vite très lourd à supporter. Les frais sont lourds (l’assurance ne vous ‘assure’ pas grand-chose quand c’est un véhicule étranger – et il faut débourser des sommes grandes pour faire des allers-retours SI on vous accepte en plus). Je conseille donc aux gens de se débarrasser de leur voiture rapidement et de s’en acheter une sur place ou de patienter.

Quel type de quartier est le mieux pour un mouhâjiroune ? Quel type de quartier déconseilles-tu ?
Le mieux est d’être dans un endroit où vous pouvez entretenir votre foi avec une jama3ah sur la Sounna et avec un imam suivant la Sounna qui puisse vous donner des cours ou que vous puissiez assister à des cours dans une mosquée, ainsi que votre femme.div>

Le pire est celui où il n’y a aucun rappel d’Allâh, où la jama3ah n’existe pas et où la mosquée de votre quartier s’arrête à « salat, sabbat » (prière et chaussures pour sortir). Ou pire encore qu’elle appelle à une voie autre que celle du prophète alaihi salam.

Sur Alger, j’apprécie beaucoup être sur Ain Naajah (là où Cheikh Azzedine Ramadani fait le joumou’ah) et Qubah (là où il y a Cheikh Ferkous).

Que ça soit pour un achat ou une location, est-il conseillé de faire les démarches depuis la France ?
Sûrement pas ! Ne faites confiance à personne. Allez sur place et voyez par vous-mêmes. Les escrocs existent et certains n’hésiteront pas à vous parler de religion et utiliser Allâh le très Haut pour vous tromper. Wallahu l Mousta’ân vous êtes prévenus !

Un autre point également que je me permets de vous transmettre : ne pensez pas que TOUS les frères barbus en qamis sont des gens de la Sounna ou bien des gens qui souhaitent votre bien ou qui craignent tout simplement leur Seigneur. Nous ne connaissons pas les intentions des gens. Il n’est pas rare d’entendre qu’un « boulahya » ait arnaqué quelqu’un. Certains vous verront simplement comme un billet d’euro. Ne soyez pas choqués pour autant. Gardez des bons soupçons envers vos frères tout en étant raisonnable notamment lorsqu’il s’agit de commerce et tout ce qui touche à l’argent. Je tiens ce conseil de plusieurs étudiants en science qui m’ont averti dès mon arrivée. Cela est valable partout, Alger y compris. Wallahu Al moustaan.


bollConditions de résidence

Si une personne n'est pas originaire du pays, qu'elle soit en couple ou non, que doit-elle faire pour avoir une carte de séjour ou autre document afin de rester dans le pays ?
Pour cela, il faut revenir aux administrations en question, certains frères ont développé ces questions-là pour l’Algérie dans d’autres témoignages en apportant toutes les informations nécessaires, je ne m’attarderais donc pas sur ce point.
 
Quelle(s) difficulté(s) peut-elle rencontrer pour obtenir sa carte de séjour ?
Il faut patienter face à l’administration en Algérie, c’est bien connu. Et un piston vous fera grand bien également. Rien n’est impossible bi idhnillâh.

bollCoût de la vie - Budget

Quel est le loyer du quartier dans lequel tu habites ? Et à l'achat ?
1€ = 180 DA
Oum el bouaghi : entre 8 et 20 mille dinars.
Alger : à partir de 20-25 mille dinars aux environs et 30-35 mille dinars quand on s’approche de la ville. C’est très cher.
Le SMIC algérien tourne autour des 25M DA.
 
Que nous est-il conseillé de faire pour avoir accès au gaz, électricité et à l'eau ? Quels sont leurs coûts ?
Généralement, tout cela est disponible dans les appartements lors d'un achat et/ou d'une location. Sinon, il faut faire des demandes auprès des agences concernées, cela ne prend pas énormément de temps.
 
Pourrait-on avoir le prix de certains aliments (pain, eau en bouteille, légumes, viande, fruits, riz) ?
Beaucoup ont déjà détaillé ces questions sur l’Algérie. Il me semble juste important de mentionner que plus vous chercherez à manger ‘français’ (produits importés de grande marque), plus cela vous coûtera cher. A quelques exceptions près, les produits locaux sont très bons.
Les coûts des fruits/légumes et viandes varient pendant l’année.
Préférez les marchés aux supérettes pour les fruits et les légumes.
 
Quel semble être l'opérateur offrant le meilleur rapport qualité/prix pour le téléphone et internet dans votre pays ?
Il y a pas mal de concurrence entre les opérateurs et tous cassent les prix. Beaucoup d’algériens ont 2 puces de deux opérateurs différents.
Téléphone : Mobilis : Pour 2000DA, vous avez 5000DA de bonus (qui dure un mois) puis vous utilisez votre solde restant. Ça peut durer deux mois sans soucis.
Internet : Algérie télécom, environ 1600DA le mois et le téléphone quelque chose comme 7-800DA/mois.
 
Quelles sont les bonnes habitudes à prendre sur place pour faire des économies ?
Cherchez tout de suite un travail mes frères, ne perdez pas votre temps.

Ne touchez pas à vos euros qui vous seront extrêmement précieux quand une urgence se présentera.

Vivez grâce à votre salaire algérien dès le début. Vous vous êtes préparés pour cela d’où le fait que j’insiste sur la « préparation pré-hijra », alors il faut mettre en pratique maintenant.

Vivez comme vivent les gens.

Mangez local. C’est très bon, pas cher, et bio. Quoi de mieux ? Les fruits et les légumes sont juste terriblement bons. Je n’ai jamais goûté de la viande et du poulet comme ici. Donc al hamdulilah ! Pour tout ce qui est produits importés sachez que c’est très cher, donc essayez de faire un effort déjà en France pour réduire tout ce qui ne vous est pas vital. Faites-vous donc plaisir de temps à autres sans que cela ne devienne une habitude pour autant. Les snacks et pizzerias dehors ont également un coût, sachez donc gérer vos dépenses, c’est essentiel. Vous n’êtes pas venus jusqu’ici pour vous retrouver avec des dettes. Je vous dis volontairement cela car beaucoup perdent un argent fou à vouloir mettre leur famille dans un confort européen alors qu’ils ne sont plus en Europe. Sachez que les enfants s’adaptent très vite, ce sont souvent les adultes qui ont plus de mal à arrêter les choses de France que les enfants. Vous trouverez toujours un substitut et ce qui est demandé est d’être raisonnable pas forcément de mettre un sens interdit partout.

Marchez quand vous le pouvez.

Trouvez une source d’eau naturelle (montagne ou autre) pour y remplir vos bidons d’eau. C’est pur et gratuit !

Si vous devez sortir votre véhicule pour le re-ramener, vous n’êtes pas obligés d’aller en France, vous pouvez sortir en Italie (Palerme). Le billet Tunis-Palerme vaut trois fois rien. Renseignez-vous bien par contre pour ne pas que l’on vous refuse au retour (la loi autorise 6 mois dans l’année).


bollDéplacement

Quel(s) moyen(s) de transport utilises-tu ?
J’ai utilisé mon véhicule personnel français pendant 2 ans* et maintenant je n’ai plus de véhicule donc transport en commun jusqu’à pouvoir me prendre ma propre voiture ou autre chose.

*J’ai fait une première fois un retour en France après 6 mois passés en Algérie. Puis on m’a redonné 6 mois de plus auxquels j’ai pu ajouter 3 mois, puis 1 mois et je suis sorti par la suite à PALERME. C’est un excellent plan pour pouvoir économiser votre aller-retour. Tunis-Palerme aller-retour pour 150-200 € maximum.

Après avoir passé 2 ans avec, le véhicule commençant à se fatiguer, et n’ayant plus du tout envie de refaire un voyage en terre non musulmane notamment avec l'actualité, j’ai abandonné volontairement mon véhicule au trésor public algérien en passant par les douanes . Cela pour ne plus avoir à ressortir sans cesse, à risquer ma vie, ma sécurité et à dépenser des sommes que je ne pouvais plus me permettre. Al hamdulilah ala kulli hal c’est un choix très réfléchi que je ne regrette pas du tout.

Pourrait-on avoir les tarifs des transports en communs (bus, taxi, etc.) ?
Oum el Bouaghi :
Le bus : 50DA le tarif aller pour aller d’une grande ville à une autre (Oum el Bouaghi – Ain Baida par exemple).
Le taxi : Abordable.
La fraude (taxi clandestin) : assez chère en général. Je ne peux pas vous donner de prix car cela change selon la distance, le nombre de personnes etc. Mais comptez de 3 à 10 fois au moins le prix du bus.

Alger :
Bus privé : 20DA la course / Bus public : 30DA la course.
Taxi : relativement cher selon les distances.

Y-a-t-il des choses que tu n'aimes pas dans les transports en communs? Si oui lesquelles ?
Dans ma wilaya tout comme Alger, les transports en commun ont des défauts sur lesquels il faut vraiment patienter. Parmi eux la chaleur, la mixité et la surcharge pendant les heures de pointe. Ce n’est pas cela qui doit pour autant nous empêcher de partir. Le tramway, le train, le bus, et autres transports publics en France ont les mêmes défauts en pire. Ne nous mentons pas.
Nous sommes en Algérie, pas en France. Les deux pays sont incomparables à tous les niveaux. Il ne faut pas idéaliser sa hijra au risque de rentrer frustré et fauché.
 
Quel est l'état du réseau routier et de la conduite dans le pays ?
L’autoroute Est-Ouest est comparable aux autoroutes de France, en mieux. Les stations sont nombreuses et tout est fait pour vous mettre à l’aise (musalla homme femme, restaurants, cafés, etc).

La conduite par contre est dangereuse et catastrophique. Les gens roulent comme des fous, ne respectent pas le code de la route ni la signalisation, crient sur les autres, se klaxonnent les uns les autres. Les enfants ne sont pas sur des sièges et ne mettent pas la ceinture, attention donc. En théorie, il y a un code de la route et des règles. En pratique, les gens s’en fichent, soyons honnêtes. Donc attention, attention ! Prenez l’habitude de faire l’invocation de la monture et roulez prudemment, il ne convient pas aux gens de la Sounna de se comporter mal sur la route et de mettre en danger autrui. En 2 ans de conduite, on apprend malheureusement à conduire comme tout le monde et ce n’est pas une bonne chose. Qu’Allâh nous oriente donc vers ce qui est droit.

Aussi, il y a beaucoup de radars sur les autoroutes et la peine est sans appel : Amende (2000 à 4000DA) et retrait du permis jusqu’à 3 mois. Pareil pour la ceinture devant ou le clignotant.


bollA la recherche de la subsistance 

Quelle est votre situation professionnelle ?
Al hamdulilâh, je travaille dans l’enseignement des langues vivantes étrangères. Mais je n’ai pas hésité à aller faire du commerce au marché et à travailler dans une laiterie quand je ne trouvais rien.
A bon entendeur.
 
Est-il facile de s'insérer professionnellement pour une personne non originaire du pays ?
Selon vos compétences, vos diplômes et surtout votre savoir-faire, vous trouverez du travail dans n’importe quelle grande ville inshâ Allâh ! En particulier Alger et Oran. Que vous sachiez parler arabe ou pas.
La question est surtout : qu’êtes-vous prêts à changer et/ou à accepter dans vos conditions de travail pour vous insérer professionnellement dans une terre d’Islam ? Êtes-vous prêts à patienter afin d’avoir mieux par la suite ?
 
Pourrait-on avoir des conseils pour trouver un emploi ?
Al istighfâr, qiyâm al layl, la prière en groupe, l’invocation avec certitude, sincérité et sans perdre espoir, les aumônes et autres œuvres de bien.
L’expérience et le matériel sont presque indispensables selon les métiers (en particulier bâtiment et tout ce que y touche).
Venez formés, ne venez pas sans rien (si vous le pouvez).
Ensuite le bouche à oreille, et des démarches personnelles (affiches, cartes, sites d’emploi comme emploitic, réseaux sociaux, ANEM, visites des entreprises, etc). Cela dépend en fonction de votre métier bien évidemment.
Un CV propre et professionnel peut faire la différence pour obtenir un entretien.
APPRENEZ LE DARIJA !
 
Quels secteurs d'activités marchent dans le pays ?
Une chose hallucinante et qui ne cesse de m’étonner en Algérie c’est que TOUT le pays est en pleine construction. Que vous alliez au centre, à l’est, à l’ouest ou au sahara, vous verrez que chaque ville se construit et que tout le monde construit des maisons, des immeubles, etc. Donc forcément tout ce qui touche de près ou de loin au bâtiment marche très bien. Maçon, coffreur, plombier, électricien, manutentionnaire, carreleur, peintre, ingénieur, architecte, chauffagiste, plaquiste, etc. Certains gagnent mieux que les docteurs. Ce qui ne veut pas dire que c’est facile pour autant.

Un conseil dans ce domaine précis: soyez sérieux, ponctuels, professionnels, et sincères avec les gens. La barakah viendra sans se faire attendre inshâ Allah.

Un fait en Algérie : les gens raffolent de la nourriture. Donc… tout ce qui touche à la nourriture, fast-food, agroalimentaire, grossiste, etc, ça marche bi idhnillâh.

Le commerce en général (vêtements, quincaillerie, supérette par exemple).

L’éducation – l’enseignement.

Et il y a plein d’autres choses bien sûr, mais il faut venir ici et voir de ses propres yeux et parler aux gens.

Gardez en tête que le pays est en plein développement.

Quelles sont les contraintes que l'on peut rencontrer lorsque l'on souhaite créer son propre commerce ?
Ce n’est pas vraiment mon domaine mais de ce que j’ai pu entendre la lourdeur de l’administration et parfois aussi la difficulté pour avancer quand on n’a pas de piston.

bollA la recherche de la subsistance du cœur : la science

As-tu des enfants inscrits dans des écoles ? Si oui, dans quelle(s) école(s) ?
Pas encore non. Et je ne suis pas encore sûr de savoir si je vais les mettre à l’école ou non.
 
Es-tu satisfait des méthodes et du niveau d'éducation et d'apprentissage ?
En tant que professeur, je suis sidéré du niveau de certains (certains pas tous – car j’ai rencontré des professeurs très talentueux également) et du laisser-aller général dans l’administration, chez les parents, et chez les élèves. Ce n’est pas forcément mieux dans le privé (mais je n’ai pas tout vu non plus) sauf pour quelques instituts avec une renommée certaine.
 
Comment tes enfants ont vécu l'intégration dans l'école ? Ont-ils rencontré des difficultés ? Si c'est le cas, lesquelles ?
Je mettrais cela à jour quand le temps viendra insha Allah
 
Quelles sont les différentes solutions pour qu'un adulte (homme ET femme) apprenne sa religion (Coran, langue arabe, sciences islamiques) ?
Se renseigner auprès des mosquées quant aux programmes religieux. Et / ou trouver un professeur particulier à la maison.
Fréquenter les arabophones et délaisser les fréquentations qui ne vous feront pas avancer.
Ne pas prendre les mauvaises habitudes des personnes locales (télévision, séries, etc).
 
Est-ce que des gens de science (savants, étudiants...) viennent en visite pour des assises ? Si oui, à quel(s) endroit(s) ?
Les conférences et assises sont très fréquentes à Alger mais également dans toute l’Algérie de manière générale. Les savants se déplacent beaucoup de ce que j’ai pu constater.

bollReligion et pratique 

Quelle place occupe la religion dans la société ?
L’Islâm est la religion de la République Algérienne. Donc elle est importante et présente !
 
Quels sont les avantages que tu trouves ici au niveau de la pratique de la religion par rapport à la France et les autres pays non musulmans ?
Pas de contrainte pour la barbe dehors ou au travail. Les femmes peuvent sortir totalement couvertes en toute sécurité insha Allah. L’adhân, les célébrations, les paroles et les actes, tout change ! Aussi, LE VENDREDI C’EST LE WEEKEND ! Imaginez la ni’mah !
 
Quel est la mentalité et le comportement des gens face à la Sounna (port de la barbe, du qamis, voile légiféré, etc.) ?
Cela diffère bien évidemment et on ne peut plaire à tous. De manière générale, les gens sont très ouverts et respectueux. Si vous portez le vêtement du beau comportement, les gens n’en seront que plus admiratifs insha Allah et c’est une grande da’wah.
 
Est-ce qu'une personne qui suit Ahl Sounna wal Jama'a risque de rencontrer des problèmes si elle décide de propager ouvertement cette da'wa (construction école, instituts, faire venir des personnes de science, etc.) ?
A ma connaissance pas vraiment. Vous risquez par contre des gros problèmes si vous êtes chiites ou que vous propagez cela, ou encore si vous avez tendance à vouloir un soulèvement contre l’état ou à rendre mécréant les gens sans impunité aucune. C’est un pays avec une liste longue et malheureusement sanglante de faits derrière lui, prenez garde donc à ne pas dire n’importe quoi ou à côtoyer n’importe qui.

bollEn cas de problèmes

Quelles sont les solutions existantes pour se soigner ?
Demander à Allâh la guérison.
Pratiquer les sunan prophétiques (consommation de miel, huile de nigelle, pratique de la hijama par exemple).
Puis s’il le faut aller voir le docteur.
 
Quels problèmes/contraintes peut-on rencontrer dans les établissements de santé ?
Le manque d’hygiène et parfois le manque de matériel adéquat dans les petites villes. Juste une remarque : vous n’allez pas non plus trouver du sang à l’accueil car beaucoup exagèrent. Al hamdulillah, on a eu deux enfants ici et ça s’est très bien passé.
 
Est-il facile de trouver des médicaments ?
Il y a énormément de pharmacies. Certains médicaments peuvent manquer dans les toutes petites villes par contre ou alors des médicaments relatifs à des maladies spécifiques qui ne sont pas forcément communes. Mais de manière générale, on trouve de tout.
 
Quels sont les risques à l'intérieur du pays en cas de troubles ou problèmes ?
Al hamdulilâh, pour le moment tout va pour le mieux. On demande à Allah de préserver cette terre, son gouverneur et ses gouvernés !

Nous te remercions d'avoir répondu au questionnaire. On espère in shâ'a Llâh que cela sera bénéfique aux lecteurs.

As-tu une dernière remarque, suggestion ou conseil à donner aux futurs mouhâjiroune et mouhâjirât ?

Quand j’étais encore en France, il y a deux ans, avant même Charlie Hebdo, le Bataclan, Nice etc, je n’en pouvais plus. Alors je n’imagine même pas aujourd’hui.
Si vous ne partez pas maintenant, quand est-ce que vous partirez ? Quand on vous enlèvera votre enfant ? Quand vous aurez perdu votre foi et votre motivation ? Ou encore quand vous aurez 280 000€ de côté ? Ou pire de mourir ? Soubhânallâh... Voyez cela comme un déménagement si cela vous facilite psychologiquement et retirez ces wasâwiss de vos têtes. Vous allez aimer le bled in sha Allâh !
Je vous lance le défi de venir vous installer ici. Et d’y rester !
Qu’Allah vous aide et vous ôte le doute, si vous l’avez encore.
Commentaires   
#3 yousha3 26-03-2017 01:49
Jazakoum Allahou khairan
Citer | Signaler à l’administrateur
#2 mouslim 25-03-2017 22:34
Salamoualaykoum.

Barakallahoufikoum au frère qui nous a fait profiter de ce magnifique témoingnage ainsi à l'équipe hijra conseil.
Citer | Signaler à l’administrateur
#1 TRIAA 25-03-2017 20:57
Assalamu 'aleykum wa rahmatu'Llah. Puis-je être mis en contact ou poser une question à ce frère?
Barak'Allahu fikom
Citer | Signaler à l’administrateur

Lettre d'information

Pour recevoir nos newsletters par mail, inscrivez-vous à Al Akhbar, la newsletter d'Al Bounyâne en cliquant ici !

al akhbar small

Retrouvez nos autres sites

En savoir plus sur Al Bounyane ou nous aider ? Retrouvez-nous sur le web !

Logo 80

Portail
albounyane.com
Boutique en ligne
boutique.albounyane.com
Zakât Online
zakat.albounyane.com