Témoignage d'une soeur de Meknès & Tanger

Calendar 16 Témoignage réalisé en otobre 2014 à Tanger [Maroc]

bollPrésentation générale

Où as-tu fait la hijra (pays et ville) ? Depuis combien de temps ?
J'ai fait la hijra depuis 3 ans al hamdoulillah au Maroc à Meknès puis à Tanger.

Es-tu originaire de ce pays ? Si non, de quel pays ?
Non, je suis française.

As-tu fait la hijra seul(e) ou avec d'autres personnes ?
J'ai fait la hijra avec mon mari et mes enfants.


bollSe préparer à la hijra

Pourquoi avoir choisi ce pays ?
Parce que mon mari est marocain et que les enfants avaient la double nationalité et que pour fuir la France au plus vite c'était la seule destination la plus facile d'accès.

Comment as-tu préparé ta hijra ?
En fait cela s’est fait très vite, en moins d'un an on a commencé à vendre des meubles, se restreindre pour mettre de l'argent de côté... Il n'y a pas vraiment eu de préparation avant, nous sommes partis à la suite d'événements qui nous empêchaient de pouvoir éduquer nos enfants dans la tranquillité et la religion.


bollRejoindre le pays d'émigration

Comment as-tu rejoint ce pays ?
Par bateau Sète-Nador

Quel est le moyen le plus sûr et le moins cher pour rejoindre ce pays ?
Je dirais l'avion, mais tout dépend des périodes mais en général l'avion reste le moyen le plus aisé.


 bollInstallation

Dans quel type de logement habites-tu ?
Un F4

Comment s'est passé ton installation (vie au milieu des habitants, relation avec le voisinage) ?
L’installation au début peut être ressentie comme un parcours du combattant. En fait on est reparti de zéro dans un pays où on ne connaissait presque rien de la mentalité mais al hamdoulillah Allah nous a grandement facilité !  

Quelle(s) difficulté(s) as-tu rencontré ?
La plus grosse difficulté reste au niveau administratif mais sinon le reste c'est nous et notre tawhid, plus la personne sera renforcée dans son tawhid plus les choses seront simples. Mais j'avoue avoir eu des difficultés avec le climat. Ce qui est difficile c'est l'hiver à Meknès il fait assez froid, les maisons sont froides et l'été est très chaud. Tanger est beaucoup plus frais mais très humide dans les 2 villes les hivers sont pluvieux donc pas mal d'humidité dans les maisons quand on est asthmatique ça peut vite devenir dur à gérer.

Quel type de quartier est le mieux pour un mouhâjiroune ? Quel type de quartier déconseilles-tu ?
Sur Meknès je déconseille le quartier Hamria, en plein centre ville c'est très bruyant, cher et assez occidentalisé, et tous les quartiers similaires. Sur Tanger je n'y suis que depuis peu, je ne connais pas tout.
Dans les 2 villes les mouhajiroun sont éparpillés un peu partout donc difficile de dire où il y en a le plus.

Que ça soit pour un achat ou une location, est-il conseillé de faire les démarches depuis la France ?
Non, il vaut mieux que les démarches se fassent sur place, c'est très risqué depuis la France.


bollConditions de résidence

Si une personne n'est pas originaire du pays, qu'elle soit en couple ou non, que doit-elle faire pour avoir une carte de séjour ou autre document afin de rester dans le pays ?
Pour la femme c'est assez simple si elle est mariée et que son mari et ses enfants ont la double nationalité, il n'y a pas de difficultés particulières.
Pour un homme, il doit avoir un contrat de travail, un compte bancaire, en gros il doit avoir une preuve qu'il fait tourner l'économie du pays (c'est ce que nous a dit le responsable de la police). Il doit aussi résider depuis environ 6 mois sur le territoire marocain et passer une bonne partie de l'année sur le territoire. Un homme qui fait des allers-retours France-Maroc fréquemment peut avoir plus de difficultés pour obtenir sa carte de résidence. Tout comme celui qui touche les aides de France ou qui a un travail là bas. C'est ce qu'on m'a dit au consulat de France. Après il faut savoir qu'ici, c'est chacun son qadar, Allah peut faciliter à certains frères ou sœurs et en éprouver d'autres là-dessus. Je dirai que c'est plus du cas par cas qu'une généralité sur le plan administratif.


bollCoût de la vie - Budget

Quel est le loyer du quartier dans lequel tu habites ? Et à l'achat ?
À Meknès pour un F4 voir F5 il faut compter entre 1500 et 2000 dirham. Un peu moins dans un quartier cha3bi et beaucoup plus vers le centre ville ou quartier haut standing ; nous avons choisi Meknès au début car c'est une des villes les moins chères du Maroc et une bonne base pour les nouveaux mouhajiroun.
À Tanger c'est beaucoup plus cher pour un F4 faut compter entre 1700 et 2500 dans un quartier cha3bi ou assez éloigné du centre, sinon le prix monte très vite.
À l'achat à Meknès comme un peu partout ça commence entre 180 000 et 250 000 dirhams pour du bas standing.
À Tanger ça commence à partir de 250 000 mais ce sont des appartements dits sociaux qui se dégradent très vite.

Que nous est-il conseillé de faire pour avoir accès au gaz, électricité et à l'eau ? Quels sont leurs coûts ?
À Meknès on doit passer par la Radem. À Tanger c'est Amendis, il suffit d'y aller et tout se fait sur place. C’est 400 drh pour chaque compteur pour Tanger, Meknès je ne sais plus.

Pourrait-on avoir le prix de certains aliments (pain, eau en bouteille, légumes, viande, fruits, riz) ?
Pain : Meknès : ça va de 1 dirham à 2 drh (selon la qualité du pain) à Tanger 1,5 à 2,5 drh
Légumes de saison : ça varie entre 2 et 6 drh le kg
Légumes secs : entre 10 et 30 dhr le kg
Dattes : de 35 à presque 100 dhr le kg (selon la qualité)
Fruits : c'est un peu plus cher que les légumes : de 4 à 15 drh le kg
Amandes : environ 70 drh le kg
La viande : elle est vraiment chère ici ça peut aller de 45 drh le filet de dinde à 93 drh le kg de viande hachée
Les œufs : 30 drh le plateau de 30

Quel semble être l'opérateur offrant le meilleur rapport qualité/prix pour le téléphone et internet dans votre pays ?
Pour moi c'est Inwi.

Quelles sont les bonnes habitudes à prendre sur place pour faire des économies ?
En fait il faut totalement oublier le mode de vie français. Il faut apprendre à vivre avec le strict nécessaire. Manger comme les gens ici, économiser dès qu'on le peut. Oublier les repas copieux, les entrées-plats-dessert, c'est aussi acheter de l'occasion mais surtout réapprendre à revenir à la sounnah et vivre avec juste ce dont on a besoin. C’est un des bienfaits de la hijrah. Il y a une possibilité bien plus grande de revenir à la sounnah dans notre mode de vie et donc de vivre avec des moyens minimum comme le font les masakin ici et pouvoir aussi profiter, de se désavouer de ces habitudes prises en France et qui ne sont pas forcément bonnes.


bollDéplacement

Quel(s) moyen(s) de transport utilises-tu ?
La voiture

Y-a-t-il des choses que tu n'aimes pas dans les transports en communs ? Si oui lesquelles ?
Je pense que la chose se répète mais la mixité puis la conduite des chauffeurs, c'est une chose avec laquelle j'ai du mal.

Quel est l'état du réseau routier et de la conduite dans le pays ?
Que ce soit Meknès ou Tanger, c'est plutôt pas mal sauf vers les quartiers populaires où les routes laissent à désirer mais les autoroutes sont comme les grandes nationales en France, les centres-villes... les routes sont entretenues.
A la recherche de la subsistance

Quelle est ta situation professionnelle ?
Mère au foyer

Quels secteurs d'activités marchent dans le pays ?
Pour les frères je ne sais pas trop, pour les sœurs professeurs dans les écoles, couturière...


bollA la recherche de la subsistance

Quelle est votre situation professionnelle ?

Au jour d'aujourd'hui, je n'ai pas encore choisi ce que j'allais faire au Maroc. Je suis polyvalent. Je travail un peu sur mes terres agricoles, je fais un peu de commerce, etc.


Est-il facile de s'insérer professionnellement pour une personne non originaire du pays ?

De nombreuses possibilités s'offrent aux frères venus de France : téléopérateurs, commerces, usines, etc. Mais le mieux est d'essayer de créer sa propre entreprise.


Pourrait-on avoir des conseils pour trouver un emploi ?

Il est bien de venir au Maroc avec un nouveau service, quelque chose d'innovant qui se fait peut-être en France mais pas encore au Maroc surtout dans le tertiaire.

 
Quels secteurs d'activités marchent dans le pays ?
Les activités qui marchent dans le pays sont multiples, parmi elles : l'agriculture, le commerce, les calls center, les fast-foods, etc.
 
Quelles sont les contraintes que l'on peut rencontrer lorsque l'on souhaite créer son propre commerce ?

Les contraintes que l'on peut rencontrées sont surtout liées aux administrations qui sont encore beaucoup touchées par la corruption.


bollA la recherche de la subsistance du cœur : la science

As-tu des enfants inscrits dans des écoles ? Si oui, dans quelle(s) école(s) ?
Oui mais personnellement je ne suis pas pour la scolarisation des enfants hors des écoles salafi qui ont une tazkiyya d'un savant de la sounnah. Sur Tanger mise à part la structure At Taqi Ud Din qui a une tazkiyya de cheikh Ar Rajihi et qui commence à peine avec les 3-4 ans, ce qui m’intéresse pour mon dernier. Je ne parlerais d'aucune autre structure que ce soit sur Meknès ou Tanger et l'ief reste la meilleure solution.

Es-tu satisfait des méthodes et du niveau d'éducation et d'apprentissage ?
Non, car soit inadéquation avec la 3aquida sahiha soit quand la 3aquida est bonne elles sont réservées à un groupe de personne et cela coûte extrêmement cher pour une personne vivant avec les moyens du Maroc et en même temps n'intègre pas la méthodologie d'apprentissage marocaine et des marakiz salafiyyoun. Donc du coup l'enfant reste bloqué avec la méthodologie francophone dans le pays, l'éducation dans les centres est assez soutenue.

Comment tes enfants ont vécu l'intégration dans l'école ? Ont-ils rencontré des difficultés ? Si c'est le cas, lesquelles ?
Je pense que la seule difficulté c'est que l'enfant ne parle pas du tout l'arabe mais j'ai connu des enfants qui parlaient couramment le darija au bout de 6 mois, le reste même les adultes s'y font rapidement.

Quelles sont les différentes solutions pour qu'un adulte (homme ET femme) apprenne sa religion (Coran, langue arabe, sciences islamiques) ?
Les enfants le mieux est l'ief et de trouver si besoin une sœur ou un frère du minhaj pour l'arabe et le Coran moyennant un petit salaire, le reste, du moins pour les bases les parents sont là pour ça . Puis sinon il reste le merkez dar Hadith à Tikouine.
Sinon pour les adultes rien de très sûr pour le moment, le mieux si la personne en a les moyens c'est de passer via les marakiz salafiyyoun via internet ou les audios des savants ou de trouver un frère ou une sœur salafi de sa ville pour l'arabe ou le Coran (comme pour les enfants).

Est-ce que des gens de science (savants, étudiants...) viennent en visite pour des assises ? Si oui, à quel(s) endroit(s) ?
Des savants viennent na3am mais ce n'est pas général à toutes les villes du Maroc. A Meknès et à Tanger il n'y a rien enfin pour le moment et qu'Allah nous facilite la venue des grands savants de la sounnah dans ces villes !


bollReligion et pratique

Quelle place occupe la religion dans la société ?
La religion reste tout de même l'éducation de base au Maroc, même si les gens paraissent pervers ou égarés ils ont tout de même la base de leur éducation islamique et sont respectueux.

Quels sont les avantages que tu trouves ici au niveau de la pratique de la religion par rapport à la France et les autres pays non musulmans ?
Comment comparer un pays sur le koufr et un pays sur l'islam ? Il n'y a aucune comparaison possible quand bien même on trouve tous les défauts possibles et imaginables au Maroc. Rien que l’adhan, les grands centres commerciaux qui ont des salles de prières, les gens qui prient même sur la route, le niqab, le qamis sont de plus en plus courant, la police est respectueuse des femmes en niqab. On entend pas des vulgarités quand on passe, même venant de non-musulmans. Certes la 3aquida c'est quelque chose de complexe au Maroc mais la pratique de la religion en général est très aisée... Les jours de l'aid sont mémorables …. Une vraie ni3ma qu'on ne voit que quand on le vit au quotidien.

Quel est la mentalité et le comportement des gens face à la Sounna (port de la barbe, du qamis, voile légiféré, etc.) ?
Il n'y a pas vraiment de problèmes car salafiyyoun ou pas les hommes laissent de plus en plus pousser la barbe, portent le qamis ou djellaba traditionnelle, de plus en plus de femmes ici sont en jilbeb ou en niqab... du moment qu'on n'offense personne il n'y a aucun soucis.

Est-ce qu'une personne qui suit Ahl Sounna wal Jama'a risque de rencontrer des problèmes si elle décide de propager ouvertement cette da'wa (construction école, instituts, faire venir des personnes de science, etc.) ?
Ce qu'il faut savoir c'est qu'ici les takfiris causent des problèmes à l'état. La da3wah a été limitée. On est souvent assimilé à eux mais si la personne fait da3wah selon les conditions de la da3wah et par des gens qui en ont la capacité il n'y a pas vraiment de problème car la 3aquida salafiyya ne va pas contre l'état marocain et interdit le soulèvement contre le gouverneur... C'est ce qui est source de problème ici mais le reste en général il n’y a pas vraiment de problèmes. D’où l'importance de vraiment étudier son tawhid et sa 3aquida en bled mouslim.
Pour les ouvertures d'écoles en général ce qui fait défaut ce sont les fonds financiers. Il faut pas mal d'argent pour ouvrir une structure et j'en profite aussi pour dire qu'il est bien d'investir dans des centres en France mais ne délaissez pas les dons pour des structures au Maroc. Pas mal de personnes ont de bons projets qui sont acceptables pour l'état mais il ne reste que l'argent à trouver et ce n'est pas possible pour un mouhajiroun qui vit selon les moyens du pays de financer ce genre de structure. Ici, pensez aussi à votre avenir dans les pays mouslim et pas comme si vous alliez passer encore des années en France.


bollEn cas de problèmes

Est-il facile de trouver des médicaments ?
Oui très facilement, il y a des pharmacies partout et pas mal de médicament sont donnés sans ordonnance, et pour les plus naturels il existe des pharmacies herboristes où vous trouverez autant d'huiles que de plantes, que d'huiles essentielles ainsi que des remèdes tirés de la sounnah, il y a même un centre de hijama sur Tanger.

Quels sont les risques à l'intérieur du pays en cas de troubles ou problèmes ?

Qu'Allah 3azawjel nous en préserve ! Mais al hamdoulillah le pays en est préservé, ce n'est pas une chose à laquelle on pense.

Nous te remercions d'avoir répondu au questionnaire. On espère in shâ'a Llâh que cela sera bénéfique aux lecteurs.

As-tu une dernière remarque, suggestion ou conseil à donner aux futurs mouhâjiroune et mouhâjirât ?
Alors oui j'ai quelques conseils, tout d'abord à celui qui souhaite faire la hijrah peu importe le lieu, c'est en priorité de revenir au tawhid. Nous savons que la hijrah est une partie de la concrétisation de notre tawhid. C'est une grande adoration qui nécessite des sacrifices et certaines difficultés. Ces pays là en plus d'être une ni3ma pour pratiquer sa religion c'est aussi l'adoration qui nous permettra d'appliquer notre tawhid et donc d'apprendre à être patient. C'est pour soi même et son tawhid en bled mouslim. Ici on comprend beaucoup plus de choses qu'en France. Nous ne voyons plus les Asma'a wa siffat comme en France rien que lorsqu'on vient ici on invoque Ar Razaq on vit dans des conditions où ça a vraiment son sens. La patience n'est plus la même, les gens s'en remettent à Allah... Les gens qui ont grandi ici vivent avec ça mais pour des occidentaux c'est plus compliqué, ici il n'y a pas d'aides, pas vraiment de soutient financiers donc les gens s'en remettent vraiment à Allah et ce malgré les mentalités ou la 3aquida qui peuvent différées. Il faut vraiment revenir à la base du tawhid et de notre 3aquida et wAllahi ça sera la plus bénéfique des aides ici.
Puis aussi des conseils un peu plus ciblés, ne choisissez pas une ville pour une « école » alors que vous avez la possibilité de partir de France dans une autre ville (chez la famille par exemple) aucun savant n'a mentionné l'école comme une condition de la hijrah. On oublie souvent ça mais malheureusement c'est devenu courant de nos jours voir une condition que certains frères ou sœurs mettent pour partir de France Allahou mousta3an alors que les oppressions sont de plus en plus nombreuses en France.
Aux sœurs j'aimerais aussi vous dire qu'il faut apprendre à ce détacher des biens, j'entends souvent dire moi je veux une maison avec 3 chambres, telle déco chez moi, manger du AB, habiller mes enfants en telle marque. Vivre au bled avec les avantages de France quoi ! Toutes ces choses il faut les retirer de la tête, quand les premiers mouhajiroun ont immigré en Abyssinie et ensuite à Médine, ils n'ont pas eu peur de tout lâcher et de vivre dans la pauvreté après malgré que certains étaient riches mais ils avaient une foi parfaite d’où l'importance de vraiment travailler sont tawhid!
Ne vous basez pas sur des « on dit » que ce soit sur l'administration ou autre ! Ça peut porter préjudices, il faut voir les choses par soi même car ici c'est tout du cas par cas.
Aux frères n'ayez pas peur du travail ici vous aurez peu de chance de travailler 8 h par jour pour 10000 drh ! Ici tout le monde commence au bas de l'échelle et évolue avec le temps, si en premier lieu vous touchez 2000 drh c'est déjà bien car peu de marocain après des années de travail touchent plus et les heures de travail ne se comptent pas vraiment.
Ne vous mettez pas des barrières et ne vous prenez pas la tête pour des détails. Un frère disait dans son témoignage de patienter avec la mentalité du pays, les gens sont différents, les comportements aussi il faut savoir pardonner et patienter et invoquant beaucoup Allah de nous faciliter.
Et je finirais par dire nous avons patienté au milieu de non-croyants pendant des années comment ne pas patienter avec nos frères et sœurs en Allah ? Il faut inverser la tendance ici, on a la possibilité de vivre tranquillement notre religion mais Allah nous éprouve ailleurs et wAllahi c'est tellement plus simple que de vivre au milieu de gens qui nous détestent et nous combattent et qu'en plus nous restreignent notre pratique de la religion, Ici on vit le cœur apaisé malgré les difficultés dans le quotidien et on peut cheminer plus simplement vers Allah.
Avant de partir endurcissez vous avec le tawhid, endurcissez votre cœur par le din, l'apprentissage et forgez vous une conviction en béton.
Qu'Allah 3azawjel nous facilite la hijrah et de mourir en bled mouslim et nous préserve de revenir en bled koufr !

Commentaires   
#14 une sœur 05-11-2017 20:36
Citation en provenance du commentaire précédent de leila :
Salam3alaykoum

Je faisais des recherches sur la vie d'asthmatique à tanger et je suis tombée sur ce témoignage car la personne parlait du temps humide.
Je souhaite me mettre en contact avec la soeur si elle est asthmatique car c'est important pour moi.

Baarak llahu fiikkunna


wa 3alayki salaam wa rahmatoullah.

je suis la sœur qui a posté ce témoignage et na3am je suis asthmatique. j'espère que les gérants pourront te donner mon email. Si je peux t'aider ou du moins te rassurer, ce sera avec plaisir inchaa'Allah.
Citer | Signaler à l’administrateur
#13 leila 05-11-2017 17:04
Salam3alaykoum

Je faisais des recherches sur la vie d'asthmatique à tanger et je suis tombée sur ce témoignage car la personne parlait du temps humide.
Je souhaite me mettre en contact avec la soeur si elle est asthmatique car c'est important pour moi.

Baarak llahu fiikkunna
Citer | Signaler à l’administrateur
#12 أيوب 27-06-2017 16:38
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

‏جزاك الله خيرا pour ce super témoignage. الله اهدنا

Petite remarque: il aurait été plus éloquent je pense de parler d'adoucissement du coeur par le tawhid et l'islam et non d'endurcissement même si ton propos est complétèment compréhensible. الله أعلم
Citer | Signaler à l’administrateur
#11 Oum hourayra 21-12-2015 16:37
Asalamw3aleikoum warahmatoulah ,
Je souhaiterai prendre contacte avec la sœur barakaAllah oufikom
Citer | Signaler à l’administrateur
#10 Hijra Conseil 09-11-2015 16:20
Wa alaikoum salam

Pour toute demande ou mise en relation, contactez nos conseillers ici: hijra.albounyane.com/.../...

BârakaLlâhou fîkoum
Citer | Signaler à l’administrateur
#9 oumassia 09-11-2015 14:03
asalamou alaykoum,

est-il possible d'avoir le mail de la soeur ? j'aimerais avoir plus d'onfo sur le merkez
merkez Taqi ud-Din al Hilali à Tanger
Citer | Signaler à l’administrateur
#8 une soeur 10-08-2015 19:53
wa alaykoum salam wa rahmatou Llahi

il y en a une a dradeb sur le grand boulevard, une a bni makada après le souq, une au centre ville

pour les prix ca tourne au alentour de 60dhs la petite bouteille dhuile essentielle wALlahou a3lem si ca na pas changé depuis il y a du choix il faut connaitre les endroits après

ALlah y sahel
Citer | Signaler à l’administrateur
#7 umm n. 31-07-2015 15:46
assalamu 3alaykum
j'aurais voulu savoir quelles sont les pharmacies qui vendent des huiles essentielles (comem c'est mentionné dans l'article) et quels sont les prix?
barakallahu fikum
Citer | Signaler à l’administrateur
#6 mecis 26-02-2015 00:49
Assalam alayki
jazakallah kheir !ma cha allah !ttémoignage poignant!
trés bon rappel!bonne leçon! qu allah nous facilite la hijra et vous donne la constance et la baraka dans votre hijra.amiine

hayakALLAH.
Citer | Signaler à l’administrateur
#5 jamila dinar 30-12-2014 21:14
je souhaite si cela est possible entrer en contact avec la soeur barakallah oufikoum
Citer | Signaler à l’administrateur

Lettre d'information

Pour recevoir nos newsletters par mail, inscrivez-vous à Al Akhbar, la newsletter d'Al Bounyâne en cliquant ici !

al akhbar small

Retrouvez nos autres sites

En savoir plus sur Al Bounyane ou nous aider ? Retrouvez-nous sur le web !

Logo 80

Portail
albounyane.com
Boutique en ligne
boutique.albounyane.com
Zakât Online
zakat.albounyane.com