2e témoignage d'un frère de Temara

Calendar 16 Témoignage réalisé en mars 2018 à Temara [Maroc]

bollPrésentation générale 

Où as-tu fait la hijra (pays et ville) ? Depuis combien de temps ?
Au Maroc à Temara depuis mars 2016.
 
Es-tu originaire de ce pays ? Si non, de quel pays ?
Oui je suis marocain.
 
As-tu fait la hijra seul(e) ou avec d'autres personnes ?
J’ai fait hijra avec deux épouses et 8 enfants.

bollSe préparer à la hijra

Pourquoi avoir choisi ce pays ?
Pour la facilité et par rapport à ma nationalité.
 
Comment as-tu préparé ta hijra ?
J’ai d’abord été sur place avec mon épouse pour lui montrer le pays. Ensuite, après avoir préparé un logement pour la résidence, j’ai décidé en mars 2016 de déposer la première famille à Temara. Puis après les avoir installés au domicile et habitués à la vie locale, je suis parti chercher la deuxième famille pour la déposer en août 2016 à Temara dans un autre appartement.

bollRejoindre le pays d'émigration

Comment as-tu rejoint ce pays ? 
J’y suis allé une première fois seul pour y déposer un véhicule et ensuite les deux autres voyages se sont fait en avion.
 
Quel est le moyen le plus sûr et le moins cher pour rejoindre ce pays ?
En avion, j’ai trouvé des vols à 50 euros pour Paris Beauvais Rabat voire moins, selon les dates où l'on prend les billets.

bollInstallation

Dans quel type de logement habites-tu ?
Dans des appartements.
 
Comment s'est passé ton installation (vie au milieu des habitants, relation avec le voisinage) ?
Mon installation a été très simple, j’ai eu un déménagement classique et pour le voisinage un accueil chaleureux. Ils ont du respect et de l’attention pour les mouhajirounes ou les MRE.
 
Quelle(s) difficulté(s) as-tu rencontré ?
Aucune si ce n’est la barrière de la langue (darija), le manque d’information pour les bons plans et tout ce qui est administratif…
 
Quel type de quartier est le mieux pour un mouhâjiroune ? Quel type de quartier déconseilles-tu ?
Les meilleurs quartiers sont ceux près des écoles suivant la voie de la Sounna ou des Dar al hadith, mais tout dépend des moyens de chacun, du nombre d’enfants et du type de logement recherché. Je déconseille les quartiers où il y a des bidonvilles ou beaucoup trop de personnes, car cela peut-être contraignant lorsqu’on a beaucoup d’enfants (insécurité, violence…).
 
Que ça soit pour un achat ou une location, est-il conseillé de faire les démarches depuis la France ?
Je conseille à tous les frères mariés ou pas, avec enfants ou pas, de venir une fois au moins dans le pays souhaité pour la hijra. Afin de choisir un logement adapté sur place, de voir lui-même l’environnement et l’ambiance dans le quartier ou la ville qu’il souhaite pour émigrer afin de ne pas être déçu à son arrivée.

bollConditions de résidence

Si une personne n'est pas originaire du pays, qu'elle soit en couple ou non, que doit-elle faire pour avoir une carte de séjour ou autre document afin de rester dans le pays ?
Pour ma part, j’ai une épouse marocaine donc pas de problème pour cela. Par contre, mon autre épouse est franco-algérienne donc j’ai dû justifier et faire reconnaitre mes mariages au tribunal ici au Maroc. Puis faire les contrats de mariage au hadoul pour enfin avoir l’acte de mariage de chacune. Cela afin de lui faire une carte de séjour marocaine au commissariat dans le cadre de son installation au Maroc. Aujourd’hui, elle bénéficie de la carte de séjour de 3 ans renouvelable al hamdoulillah, puis 10 ans inshaa Allah.
 
Quelle(s) difficulté(s) peut-elle rencontrer pour obtenir sa carte de séjour ?
Aucune car je suis marocain et donc elle bénéficie du regroupement familial.

bollCoût de la vie - Budget

Quel est le loyer du quartier dans lequel tu habites ? Et à l'achat ?
Pour ma part, qui dit famille nombreuse dit logement plus grand, donc le loyer pour un T4 est de 2800 à 3200 dirham (300 euros environ) selon la qualité de la prestation. Pour l’achat, aucune idée je ne suis pas concerné.
 
Que nous est-il conseillé de faire pour avoir accès au gaz, électricité et à l'eau ? Quels sont leurs coûts ?
Pour cela, c’est très simple il faut se rendre chez les fournisseurs d’électricité et d’eau (redal) et pour le gaz la bouteille au hanout (épicier du coin).
 
Pour le coût de l’eau et de l'électricité, tout dépend de la composition de la famille et du type de chauffage utilisé. Pour ma part, j’utilise un ballon d’eau chaude électrique, cela me revient donc à une consommation qui avoisine les 250/300 dirhams, soit 30 euros environ par mois. Pour le gaz en bouteille, c’est tous les mois inshaa Allah environs 40 dh (4 euros).
 
Pourrait-on avoir le prix de certains aliments (pain, eau en bouteille, légumes, viande, fruits, riz) ?
L’alimentaire reste un atout particulier au Maroc. Cela est dû au fait que la nourriture est très abondante et très riche ici. Pour les prix, cela peut varier, du moins cher avec certains vendeurs à charrette, puis entre les petits souks et les grandes surfaces, voire les supérettes du coin, tout dépend de la saison et de la disponibilité du quartier.
 
Le pain c’est 1 ou 2 dirhams, un bidon de 5 L d’eau de source ou de montagne c’est 12 dh à 15 dirhams. Les légumes varient entre 4 et 9 dh le kg et pour les fruits, il y a tous les prix selon le type de saison, cela passe de 3 dh le kg à 15 dh selon le fruit. Les pâtes, le riz, la semoule varient entre 10 et 15 dh le kg (1 à 1.5 euro).
 
La viande reste abordable, à partir de 70 dh (7 euros) le kg à plus selon la qualité et le morceau choisi. Le moins cher reste la dinde et le poulet très consommés car très faible en coût, environ 20 dirhams un poulet simple (2 euros).
 
La nourriture de base n’est pas chère au Maroc, c’est le pays de la gastronomie et de la cuisine !
 
Quel semble être l'opérateur offrant le meilleur rapport qualité/prix pour le téléphone et internet dans votre pays ?
Il existe 3 opérateurs majoritaires au Maroc qui couvrent le pays avec une couverture 4G+. La fibre optique commence à être répartie dans toutes les grandes villes, l’ADSL et la wifi sont présents partout ainsi que l’internet satellite pour les endroits isolés. Il y a l’opérateur historique MAROC TELECOM puis ORANGE MAROC puis INWI. Tous sont plus ou moins identiques en termes de qualité de service et d'offres internet ou téléphonie.
 
Les forfaits ADSL commencent à 200 dh jusqu’à 750 dh (20 à 70 euros) pour la fibre optique, il y a beaucoup de forfaits disponibles et de débits proposés aux particuliers. Les forfaits ADSL sans fil par carte Sim ont fait leur apparition en 2017.
 
Quelles sont les bonnes habitudes à prendre sur place pour faire des économies ?
Les bonnes habitudes sont de vivre à la marocaine et d’oublier le mode de vie à la française. Car l’argent part vite si on ne respecte pas un certain mode de vie local. Evitez de penser en euros et de comparer avec une autre devise, c’est un piège qui peut vous faire oublier la réalité.

bollDéplacement

Quel(s) moyen(s) de transport utilises-tu ?
Pour ma part, j’utilise ma voiture personnelle même si les moyens de transport au Maroc sont beaucoup utilisés au quotidien.
 
Pourrait-on avoir les tarifs des transports en communs (bus, taxi, etc.) ?
Je sais que pour 5 dh voir 10 dh on peut prendre le petit taxi en ville pour les autres trajets, cela peut monter un peu plus notamment les grands taxis. Les bus et tramways coûtent moins de 5 dh si je ne me trompe pas, car je n’ai jamais eu à les prendre al hamdoulillah. Les autocars tout dépend du type de déplacement et de la longueur du voyage. Pour le train et le futur TGV, je ne sais pas encore les tarifs appliqués.
 
Y-a-t-il des choses que tu n'aimes pas dans les transports en communs? Si oui lesquelles ?
Le seul problème que je vois dans les transports en commun c’est qu’ils sont toujours bondés et que la mixité est très répandue notamment dans les taxis.
 
Des bus roses réservés aux femmes vont faire leur apparition en 2018, notamment à Rabat.
 
Quel est l'état du réseau routier et de la conduite dans le pays ?
Le réseau routier au Maroc est devenu une priorité pour les pouvoirs publics. Toutes les villes sont en travaux de rénovation du bitume, de l’agrandissement et des aménagements des routes, autoroutes en construction, rond-points immenses, tunnels etc… Compte tenu de l’accroissement rapide du nombre de véhicules qui triple chaque année, le Maroc se concentre beaucoup sur ça.
 
Pour la conduite, les marocains c’est spécial ! Le régime de priorité, vous pouvez l'oublier ainsi que la courtoisie sur la route, les piétons sont partout, il faut donc rouler très prudemment. Il y a beaucoup de problèmes de respect des vitesses et des signalisations, mais j’ai constaté que les habitudes commencent à changer tout doucement. Mais, il y a beaucoup de travail de prévention à faire pour avoir une amélioration au quotidien.

bollÀ la recherche de la subsistance 

Quelle est ta situation professionnelle ou celle de ton mari?
Le travail ne manque pas au Maroc, il y en a dans tous les domaines. Il faut juste savoir où postuler et trouver la bonne entreprise. Même si le salaire est inférieur au système européen, il reste néanmoins adapté au niveau de vie au Maroc. Parfois, il faut cumuler deux emplois pour les familles nombreuses car le coût de la vie augmente chaque année. Ici tout se vend et s’achète, il faut parfois faire preuve d’imagination pour trouver un travail et une source de rentrée d’argent
 
Est-il facile de trouver un emploi pour une personne non originaire du pays ?
Tout dépend si l’employeur recherche des compétences particulières, il n’hésitera pas à recruter. Cela, peu importe l’origine mais c’est vrai que le fait d’être en situation régulière de séjour est demandé obligatoirement pour travailler. Dans la plupart des cas, l’employeur facilite un emploi pour aider à acquérir une carte de séjour.
 
Pourrait-on avoir des conseils pour trouver un emploi ?
Les conseils sont de solliciter les entreprises du domaine concerné ou bien de contacter l’ANPE marocaine. Sinon le meilleur moyen et le plus fiable pour trouver un emploi aujourd’hui reste le bouche-à-oreille.
 
Quelles sont les contraintes que l'on peut rencontrer lorsque l'on souhaite créer son propre commerce ?
Les contraintes sont souvent administratives et financières, cela demande beaucoup de patience et d’investissement au début. Car les facilités de création d’entreprise ne sont pas accordées à tous, surtout les étrangers.

bollÀ la recherche de la subsistance du cœur : la science

As-tu des enfants inscrits dans des écoles ? Si oui, dans quelle(s) école(s) ?
Oui dans les écoles gérées par des gens suivant la Sounna, sinon il y a l’enseignement à la maison qui est aussi reconnu par l’état.
 
Es-tu satisfait des méthodes et du niveau d'éducation et d'apprentissage ?
Les méthodes d’apprentissage ne sont pas vraiment adaptées aux enfants mouhajirs pour certaines écoles. Car les niveaux acquis en France ne sont pas souvent en adéquation avec ceux du Maroc. Parfois, on peut se retrouver avec des redoublements ou des inégalités au niveau scolaire. C’est à chacun de chercher l’enseignement adapté pour son enfant selon ses compétences et ses moyens. Mais il y a un énorme besoin en matière d’écoles suivant la Sounna et de collèges adaptés à notre voie. Très peu de villes offrent un cadre idéal pour nos enfants mouhajirs… mais il existe d’autres moyens à voir sur place.
 
Comment tes enfants ont vécu l'intégration dans l'école ? Ont-ils rencontré des difficultés ? Si c'est le cas, lesquelles ?
Très bien, ils se sont vite adaptés car ici la deuxième langue à l’école est le français donc pas vraiment de difficultés par la suite si ce n’est la langue.
 
Quelles sont les différentes solutions pour qu'un adulte (homme ET femme) apprenne sa religion (Coran, langue arabe, sciences islamiques) ?
Des solutions, il y en a beaucoup, soit les cours quotidiens au Dar al Hadith, soit avec un professeur (seul ou en groupe) soit dans les différents instituts mis en place pour les adultes.
 
Est-ce que des gens de science (savants, étudiants...) viennent en visite pour des assises ? Si oui, à quel(s) endroit(s) ?
Oui, nous avons beaucoup d’étudiants mais aussi des savants qui sont venus nous visiter ici. Il y a aussi de nombreuses conférences de grands savants, par téléphone au Dar al Hadith.

bollReligion et pratique 

Quelle place occupe la religion dans la société ?
Le Maroc est un pays très croyant même si la pratique reste très peu visible au quotidien. Les vendredis et les jours de fêtes témoignent de la forte place qu’occupe la religion au Maroc. Ainsi que l’adhan et la possibilté de pratiquer la religion sans contrainte, de porter le voile intégral ou de faire da3wa en suivant la voie des pieux prédecesseurs.
 
Quels sont les avantages que tu trouves ici au niveau de la pratique de la religion par rapport à la France et les autres pays non musulmans ?
L’avantage est que je vis avec une sérénité totale, plus de stress, plus de problèmes liés à notre mode de vie, ou d’amalgames au quotidien. On se sent en sécurité et majoritaire par rapport à un pays non musulman, l’Islam au Maroc est partout au quotidien al hamdoulillah, c’est un bienfait incomparable !!
 
Quel est la mentalité et le comportement des gens face à la Sounna (port de la barbe, du qamis, voile légiféré, etc.) ?
Al hamdoulillah la société et l’administration marocaine sont habituées au port de la barbe et au port du niqab il n’y a aucun souci de ce côté là. Sauf dans les endroits touristiques, certaines personnes vont avoir un regard déplacé ou méfiant, compte tenu des problèmes sécuritaires actuels.
 
Est-ce qu'une personne qui suit Ahl Sounna wal Jama'a risque de rencontrer des problèmes si elle décide de propager ouvertement cette da'wa (construction école, instituts, faire venir des personnes de science, etc.) ?
Il n’y a aucun risque de rencontrer des soucis tant que les autorités locales et compétentes de l’état sont averties au préalable. Les renseignements généraux à Temara sont très ouverts en ce qui concerne les institutions ou les évènements pour propager la voie de la Sounna. Ils contribuent directement à la sécurité et à la défense du pays, surtout dans le cadre de la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme.

bollEn cas de problèmes

Quelles sont les solutions existantes pour se soigner ?
Le Maroc dispose aujourd'hui d’une couverture de santé et de soin très développée par rapport à ses voisins actuels. On trouve tous les spécialistes et médecins au Maroc. Tous les domaines de santé sont accessibles à la population. Il y a notamment des aides sociales pour les personnes défavorisées et dans le besoin, il existe même une couverture médicale gratuite mise à disposition des personnes nécessiteuses notamment la RAMED, et une allocation de sécurité sociale (CNSS…) selon les conditions d’attribution. Il y a dans chaque ville ou douar des dispensaires de soins publics gratuits et énormément de fondations royales mis à disposition de la population pour bénéficier au maximum des soins médicaux divers. Une attention particulière est portée aux personnes souffrant d’un handicap ou d’une maladie chronique au Maroc, notamment par le biais de centres ou de fondations financées par l’état. Au Maroc, les cabinets des médecins et des spécialistes sont incalculables, il y en a partout, à tous les coins de rue. Le système de santé est bien implanté sur tout le territoire, sauf en zone rurale où l’accès aux soins est encore un problème majeur.
 
Quels problèmes/contraintes peut-on rencontrer dans les établissements de santé ?
Les contraintes sont souvent le manque d’organisation des rendez-vous et des soins apportés pour les pathologies particulières. Les hôpitaux publics sont souvent débordés et ne bénéficient pas souvent des moyens adaptés au quotidien. Les hôpitaux et les cliniques privées fleurissent partout et sont plus compétentes et performantes par rapport au service public. Car elles répondent souvent aux critères de soin recherché même si cela est très très cher au Maroc, les soins sont disponibles et de qualité partout, surtout dans les grandes villes.
 
Est-il facile de trouver des médicaments ?
Oui, il existe un nombre impressionnant de pharmacies par quartier, le nombre ne cesse d’augmenter et la facilité d’accès aussi (pharmacie de garde ou para-pharmacie).
 
Quels sont les risques à l'intérieur du pays en cas de troubles ou problèmes ?
Des risques, il n'y en a pas vraiment. Il suffit juste de respecter les lois du pays, de ne pas se rebeller contre le gouvernement et ne pas participer aux manifestations qui se produisent lors d’évènements internationaux. Il faut toujours garder à l'esprit que c’est Allah qui préserve et protège le pays des troubles par miséricorde.

Nous te remercions d'avoir répondu au questionnaire. On espère in shâ'a Llâh que cela sera bénéfique aux lecteurs.

As-tu une dernière remarque, suggestion ou conseil à donner aux futurs mouhâjirounes et mouhâjirât ?

Bien preparer sa niya avant de venir émigrer pour Allah, car c’est cette niya qui va déterminer la suite de votre hijra. Donc prenez bien le temps et le soin de purifier votre intention et de connaitre le but de la hijra. Cela à travers les rappels et les conseils des savants, pour bien comprendre comment accomplir cette énorme adoration qu’Allah vous a permis de faire.
 
Ensuite bien visiter le pays, posez les bonnes questions et surtout émigrer selon vos moyens et vos besoins, et non pour suivre une amie ou un ami ou bien pour suivre une mode.
 
Dernière chose, n’attendez pas d'être délogés pour accomplir la hijra car les actes ne valent que par leur intention. Qu’Allah accepte nos bonnes œuvres et nous facilite la hijra.
Commentaires   
#1 Sami 24-03-2018 08:16
السلام عليك ورحمة الله
بارك الله فيك اخي
Tres beau témoignage et tres bon conseil à la fin, la sincérité est la chose la plus importante pour la réussite de de l'émigration.
Qu'Allah te récompense par le meilleur
Citer | Signaler à l’administrateur

Lettre d'information

Pour recevoir nos newsletters par mail, inscrivez-vous à Al Akhbar, la newsletter d'Al Bounyâne en cliquant ici !

al akhbar small

Retrouvez nos autres sites

En savoir plus sur Al Bounyane ou nous aider ? Retrouvez-nous sur le web !

Logo 80

Portail
albounyane.com
Boutique en ligne
boutique.albounyane.com
Zakât Online
zakat.albounyane.com