Quelques informations sur la Mauritanie

Suite à la publication de vidéos Al Bounyâne enregistrées dans la mahdara (l’école religieuse traditionnelle mauritanienne) de Na’im et celle d’Oum al Qoura, et compte tenu du grand nombre de questions qui nous sont parvenues à propos de la Mauritanie, nous avons décidé de vous présenter nos éléments de réponses aux questions les plus fréquentes à travers les 13 points suivants.

 1. Comment est la vie en Mauritanie ?

La Mauritanie est un pays où les gens, en règle générale, vivent simplement. Ceci est dû en partie à leur esprit nomade qui les a habitués à se contenter de peu.
La Mauritanie, autrefois parmi les principaux centres mondiaux des sciences islamiques, est une terre d’islam depuis des siècles. Mais sa capitale, Nouakchott, la plus grande ville du pays, est une ville nouvelle, fondée il y a tout juste 70 ans. De ce fait, les habitants de ce pays n’ont pas encore adopté les habitudes et le développement que pourrait connaître une ville bien plus ancienne.

Il s’agit pour nous qui venons de France d’un nouveau pays avec une culture et des coutumes différentes. De ce fait, l’éducation et la façon de penser qui nous ont été inculquées en France pourraient être en décalage avec celles des Mauritaniens sur certains points.

2. Est-ce que les vidéos sont faites dans des écoles « Al Bounyane » ?

Non, les lieux que nous avons filmés n’ont rien à voir avec Al Bounyâne.
Nous nous sommes contentés d’aider nos frères étudiants sur place en leur apportant des livres utiles pour leurs études.

L'association Al Bounyane en Mauritanie [1/2]Video Mauritanie 2/2

3. Quel est la voie (minhaj) des écoles filmées ?

Nos frères de France qui étudient sur place nous expliquent que le principal atout de ces écoles est qu’elles sont fréquentées essentiellement par des étudiants attachés à la voie de nos pieux prédécesseurs, fuyant toute innovation dans leur croyance (‘aqida) et le reste de leur religion. Certains d'entre eux sont d’ailleurs en contact régulier avec des savants de la sounna d'Arabie.

Les professeurs y enseignent les sciences de la langue arabe ainsi que le fiqh et ses fondements selon l’école de jurisprudence de l’imam Mâlik (al madhhab al mâlikî) sans aborder aucun autre sujet.
Ainsi, les étudiants s’organisent entre eux pour étudier les livres de base traitant du sujet de la croyance sans que les professeurs de l’école n’interviennent dans ces cours.

Toutes les écoles traditionnelles mauritaniennes ne partagent pas le même minhaj, le même programme, les mêmes enseignements, les mêmes profils d’élèves. Certaines d’entre elles, comme celle de Na3im puis celle d’Oum Al Qoura, sont donc plus recommandables que d’autres.

4. Est-ce que je peux apprendre l’arabe là bas si je suis un grand débutant ?

Oui il est possible d’apprendre l’arabe quel que soit votre niveau in cha Allah.
La Mauritanie est réputée pour son haut niveau en langue arabe, que ce soit pour la grammaire, la poésie, etc. Cependant, nous vous conseillons tout de même de commencer à étudier un peu en France avant de partir, cela vous fera gagner du temps in cha Allah.
Par exemple, l’étude de livres tels que les premiers tomes de Médine est une bonne base à acquérir si vous disposez dans votre entourage d’une personne capable de vous aider en cela.
Et ceci n’est qu’un simple conseil : à chacun de construire son parcours du mieux qu’il peut bi idhni Allah.

5. Est-ce qu’il faut un profil particulier pour étudier là bas ?

Oui et non, dans le sens où tout le monde est le bienvenu mais il est bon d’avoir déjà une idée de l’environnement dans lequel se déroulent les études en Mauritanie.

Comme mentionné précédemment, le mode de vie mauritanien est simple et parfois austère, ce qui pourrait être difficilement supportable pour certains. Les étudiants ne vivent pas en ville, mais plutôt loin des commerces et autres “distractions” ; le temps peut donc paraître long pour quelqu’un qui n’y est pas habitué. C’est ce qu’on appelle une « école de la vie », apprendre la patience, apprendre à pleinement se contenter de ce qu’Allah le Très-Haut nous donne et apprendre à nous connaître. Effectivement, loin de la France, on peut vite réaliser que l’on n’est pas celui que l’on pensait être, ce qui, bien souvent, est une bonne leçon de modestie pour qui Allah le veut.

C’est aussi l’occasion de rencontrer ses frères musulmans venus de l’étranger pour étudier : Sénégalais, Maliens, Guinéens, Algériens, mais aussi des Russes et des Anglais, etc.

Dans tous les cas, il faut bien comprendre ce que l’on fait là bas ! Celui qui emprunte la voie des études doit bien comprendre sa signification. Là bas comme ailleurs, la sincérité de l’étudiant engagé dans la voie de cette noble adoration est souvent mise à l’épreuve.

6. Comment se passe l’enseignement de la langue arabe dans les endroits que l’on a vu dans les vidéos ?

La méthodologie est pour ainsi dire “à l’ancienne” dans le sens où les cours ne sont pas dispensés dans une salle de classe avec des examens et des diplômes à la fin de l’année. Si c’est ce genre de procédé qui vous convient le mieux alors il est préférable de réorienter votre projet vers une autre destination comme l’Egypte, par exemple, car la Mauritanie ne répondra pas à vos attentes.
Dans le cadre de cette méthode dite “à l’ancienne”, la progression de l’étudiant dépend largement de son investissement personnel dans ses études car souvent le programme se limite à une heure de cours d’arabe le matin tandis que le reste de la journée est libre afin qu’il se consacre à la révision et aux exercices pour maîtriser ce qui a été vu avant de passer à la suite.
L’étudiant est en quelque sorte livré à lui-même.
Bien entendu, en cas de questions ou de problèmes, l’étudiant peut revenir vers son professeur ou d’autres étudiants qui l’aideront volontiers.

La pédagogie employée dans ces écoles est fortement basée sur l’auto discipline puisque chaque étudiant est libre d’ajuster son propre emploi du temps, à tel point que personne ne sera blâmé pour s’être accordé des vacances pendant plusieurs semaines.
Et Allah connaît les intentions de chacun.

L’ambiance est studieuse donc encourageante.
Et quoi de plus motivant pour l’étudiant que de se retrouver dans un environnement simple, dénué de toute distraction, entouré d’étudiants musulmans qui ne cessent de lire, mémoriser, étudier, réviser, réciter le Coran, dans une ambiance de concurrence positive ?!

Pour ceux qui débutent, il est possible de se mettre d’accord avec un frère étudiant sur place depuis plus longtemps pour que le plus ancien enseigne quelques bases au nouveau venu.

Enfin, il est conseillé à l’étudiant de savoir profiter efficacement de son temps libre pour mémoriser le Coran.

7. Est ce qu’une soeur seule (ou avec enfants) peut étudier dans une mahdara ?

Ce n’est pas possible car rien n’est prévu pour accueillir les femmes dans les écoles traditionnelles mauritaniennes.

8. Est-ce qu’il y a une « rentrée » pour arriver là bas ou bien on peut venir quand on le souhaite ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, les enseignements dans les écoles traditionnelles ne sont pas organisés selon le principe de classe ou dans le style « universitaire ».
Ainsi, l’étudiant peut rejoindre l’école à toute période de l’année où il sera toujours le bienvenu in cha Allah. Sa sincérité pour Allah et sa motivation sont les seules fournitures scolaires exigées.

Toutefois, nous vous conseillons d’éviter de commencer vos études sur place pendant la période du mois de Ramadhan qui n’est pas la meilleure période pour étudier la langue arabe car les cours sont concentrés sur le Qou’ran et les activités liées à la dounia tournent au ralenti.
De plus, certains frères évitent la période de fortes chaleurs de juin à septembre ; la plupart d’entre eux reviennent quelques temps sur Nouakchott et y loue une petite maisonnette ou dorment chez des connaissances rencontrées là bas. Mais les plus téméraires restent sur place.

En bref, il n’y a encore une fois aucune règle imposée, seulement des conseils.

9. Est-ce qu’il faut payer pour étudier dans une mahdara ?

Non il n’y a rien à payer pour recevoir un enseignement et accéder à une mahdara en Mauritanie.

Les logements dans la mahdara sont gratuits.
Toutefois, il ne faut pas s’attendre à plus confortable que des petites cabanes de bois ou, parfois, des appartements en béton qu’il faut partager avec d’autres étudiants.
Cela diffère d’un endroit à un autre mais une chose est sûre : vous trouverez où loger in cha Allah.

Ensuite si l’étudiant en a les moyens, il lui est possible de louer de petites maisons à proximité de la mahdara, dans le village avoisinant. Cette solution peut permettre de gagner en intimité et de se payer un « léger confort ». Le défaut de cette solution est qu’elle éloigne l’étudiant du centre du markaz ce qui peut l’amener à avoir du retard. Lorsque l’on cherche à optimiser son temps pour se consacrer pleinement aux études, ce genre de détails peut parfois faire la différence. A cela s’ajoute le fait que l’ambiance qui règne au sein de la mahdara est bénéfique.

Nous ne pouvons pas en dire plus sur les prix.

10. Combien faut-il d’argent pour vivre là bas ?

50 (cinquante) euros par mois, dont une grande partie consacrée à l’alimentation, permettent de vivre sur place.
A cela s’ajoutent éventuellement des frais supplémentaires : visites chez le médecin, médicaments, retourner sur Nouakchott en taxi pour des courses, nécessités administratives, achat de livres, aider d’autres personnes plus pauvres que soi, etc.

11. Où se trouvent les « écoles » présentées dans les vidéos ?

Les écoles que nous avons visitées et où nous avons distribué des livres sont situées entre Nouakchott et Boutilimit.
La première vidéo présente une mahdara située à Na3im, la deuxième est située à Oum oul Qoura. De ces deux écoles, c’est Na3im qui est la plus éloignée de Nouakchott, à environ 130 kms de la capitale tandis que celle d’Oum oul Qoura n’est qu’à 40 kms environ de la capitale.

Carte Mauritanie

12. Que dois-je apporter avec moi ?

Pour les cours d’arabe, nous conseillons à nos frères de venir avec les tomes de Médine qui, le cas échéant, sont également disponibles en vente dans certaines librairies de Nouakchott.
Pour les autres livres que l’étudiant serait éventuellement amené à étudier, il pourra les acheter sur place in cha Allah.

Rappelons également que “désert” ne signifie pas toujours “chaleur”.
En effet, l’hiver est froid en Mauritanie, notamment la nuit et tôt le matin.
A cette période de l’année, les gens portent un blouson et des chaussettes par exemple.
Cette précision parait futile mais de nombreux frères ne pensent qu’à apporter des vêtements légers, ce qui est bien sûr indispensable, mais attention à ne pas oublier quelques vêtements chauds !

13. En tant que ressortissant français, comment dois-je faire pour me rendre en Mauritanie ?

Pour se rendre en Mauritanie, un ressortissant français doit établir un visa.
Les demandes de visa se déposent à l’ambassade mauritanienne à Paris.
Nous recommandons de demander un visa tourisme permettant de rester en Mauritanie pour une durée de 3 mois. Une fois sur place, cela laisse une marge pour pouvoir faire le nécessaire le temps de renouveler son visa ou faire une demande de résidence (iqâma) d’un an.
Pour connaître les frais de visa, contactez l’ambassade mauritanienne à Paris.

Pour la demande de visa, une attestation d’hébergement est exigée. Pour cela, deux possibilités : soit vous connaissez un Mauritanien sur place, soit vous effectuez une réservation dans une auberge de Nouakchott où vous pourrez vous reposer de plusieurs heures de voyage.

Pour renouveler son visa ou obtenir un certificat de résidence une fois sur place, rien de bien compliqué, il faut juste s'armer de patience tant l'organisation n'est pas le meilleur atout de la Mauritanie pour le moment, qu’Allah le Très Haut préserve ce pays et ses habitants de tout mal.

Un dernier conseil

Pour venir en Mauritanie, puis, jusqu’à la mahdara, il faut être motivé et savoir pourquoi on s’est engagé dans la voie de la recherche de la science (talab al ‘ilm).

L’étudiant va arriver à Nouakchott et n’aura peut-être aucun contact sur place. Ce sera à lui de se débrouiller, questionner les gens, trouver un taxi, etc.
N’oubliez pas que tout le monde n’est pas votre ami : n’accordez pas votre confiance à n’importe qui.

Une fois cette première épreuve réussie, l’étudiant sera alors dans la mahdara, dans une ambiance studieuse, entouré de ses frères en islam venus de différentes contrées pour apprendre l’arabe et bien plus encore in cha Allah.


Conclusion

Tels sont les éléments de réponse que nous pouvons apporter aux questions les plus fréquentes de nos frères et soeurs à propos de la Mauritanie.
Wa Allahou alam.

وفق الله الجميع لما يحبه و يرضاه
waffaqa Allahou al jami’ lima youhibbouhou wa yardah
و صلى الله على نبينا محمد
wa salla Allahou ‘ala nabiyina mohammed
و السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
wa as Salam ‘alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh


 

Commentaires   
#4 Hijra Conseil 24-11-2014 20:35
Abdelzahir,

Wa alaika salam

Oui akhi, et ce jusqu'à nouvel ordre.
Citer | Signaler à l’administrateur
#3 abdelzahir 24-11-2014 17:50
As salamu aleykum

Est ce que la suspension est toujours d'actualité ou pas?
Citer | Signaler à l’administrateur
#2 Hijra Conseil 13-07-2014 13:53
Mohamed,

La vie est plutôt simple et austère. Un quartier pour les familles existe.

PAR CONTRE, je dois vous informer que Hijra Conseil jusqu'à nouvel ordre a suspendu l'envoi de personnes vers les mahdara de Oumm el Qoura et Naim suite au départ de certains élèves cadres et suite à de nombreuses discordes entre les frères salafis qui les a affaiblit face aux gens de bid3a.

Par conséquent, Hijra Conseil vous aide toujours à vous installer en Mauritanie pour votre hijra, comme à Nouakchott mais nous n'aidons plus personne à se rendre dans les mahdara. Et ce conformément aux directives données par le cheikh Ali Redha ici: hijra.albounyane.com/.../..., dans le sens que si ce conditions ne sont plus réunies alors il ne convient pas d'étudier dans de tels endroits.

Bârakallâhou fîkoum
Citer | Signaler à l’administrateur
#1 mohamed 13-07-2014 12:25
assalamou alaykoum

comment se passe la vie d'un etudiant marier et des enfant a oum oul qoura ?
Citer | Signaler à l’administrateur

Lettre d'information

Pour recevoir nos newsletters par mail, inscrivez-vous à Al Akhbar, la newsletter d'Al Bounyâne en cliquant ici !

al akhbar small

Retrouvez nos autres sites

En savoir plus sur Al Bounyane ou nous aider ? Retrouvez-nous sur le web !

Logo 80

Portail
albounyane.com
Boutique en ligne
boutique.albounyane.com
Zakât Online
zakat.albounyane.com