Clarification au sujet du mot "mécréant"

Clarification au sujet du mot "mécréant" | par Hijra Conseil

Après analyse de certaines compréhensions répandues parmi les francophones, Hijra Conseil a jugé utile de rappeler à chacun le sens du mot « mécréant » dans la langue française.

Dans le Trésor de la Langue Française (dictionnaire de référence), le mot « mécréant » signifie littéralement : « Qui a une religion autre que la religion chrétienne (considérée comme seule vraie) » ou encore « Qui n'a aucune croyance religieuse ». [1]

Ainsi, on dénote que les musulmans n'ont pas l'exclusivité de l'emploi de ce mot, mais que les chrétiens francophones les ont précédés en cela, tout comme les juifs qualifient de « gentil » ou « goy » celui qui ne fait pas partie de leur religion.

Qu'un chrétien ou un juif utilise le terme mécréant pour désigner des musulmans n'a en cela rien de choquant, ni de rabaissant, car cette appellation découle de leur point de vue. Point de vue qui est certes erroné, et le Seigneur jugera entre Ses créatures le Jour du Jugement, mais ce n'est pas le sujet précis de cet article.

Il s'agit ici de rappeler à quiconque abordant un texte employant le mot « mécréant » de comprendre son sens qui est l'opposé d'un croyant, c'est-à-dire un incroyant : une personne qui ne croit pas en ce dont nous croyons.

Le Seigneur dit dans le Coran (traduction approchée) :
{Dis : « Ô vous les infidèles (mécréants, incroyants) ! ¤ Je n'adore pas ce que vous adorez. ¤ Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore. ¤ Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez. ¤ Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore. ¤ A vous votre religion, et à moi ma religion. » ¤}
[Sourate Les infidèles – Versets 1 à 6]

C'est donc un état de fait, une réalité que personne ne peut nier : l'incroyant n'a pas la même adoration que le croyant.

Par conséquent, l'emploi de ces mots, et en particulier le mot « mécréant », n'exprime pas une insulte, un rabaissement, ou une incitation à la haine aveugle. Simplement, c'est le mot que la langue française a désigné pour ce cas précis, tout comme on appelle « étranger » une personne n'appartenant pas à un pays.
Et l'usage du terme « mécréant » ne contredit en rien les très nombreuses incitations à la bienfaisance envers les non-croyants présents dans la législation musulmane.

Quant au fait de prêter au mot « mécréant » une connotation péjorative, ce n'est pas notre avis ; mais nous évitons tant que possible l'utilisation de ce mot afin de ne pas heurter ceux qui le perçoivent ainsi. Nous ne sommes pas responsables des traductions d'autres auteurs, fussent-ils présents sur notre site.

Tout comme nous ne sommes pas responsables des détournements de l'Islam par certaines personnes, tels que le terrorisme et autre appels au meurtre des non-musulmans, qu'on les nomme mécréants ou non. Toutes ces idéologies n'ont jamais été présentes sur notre site, et la Louange revient à Allâh.

Ecrit et révisé par l'équipe d'Hijra Conseil


 [1] : http://www.cnrtl.fr/definition/m%C3%A9cr%C3%A9ant

Lettre d'information

Pour recevoir nos newsletters par mail, inscrivez-vous à Al Akhbar, la newsletter d'Al Bounyâne en cliquant ici !

al akhbar small

Retrouvez nos autres sites

En savoir plus sur Al Bounyane ou nous aider ? Retrouvez-nous sur le web !

Logo 80

Portail
albounyane.com
Boutique en ligne
boutique.albounyane.com
Zakât Online
zakat.albounyane.com